Des enfants parodient le film de gangsters dans «Bugsy Malone».

Une parodie est d’abord une manière d’imiter quelque chose pour s’en moquer. La parodie fait une caricature, ou une contrefaçon ridicule de quelque chose de connu et de sérieux, avec l’intention de le critiquer. Ainsi, Jacques Tati fait une parodie des conducteurs de voiture dans «Trafic». Les Monty Python se moquent des chevaliers de la table ronde dans «Monty Python, sacré Graal».

Un genre en soi
La parodie est également un genre cinématographique bien précis lorsqu’elle reprend un genre ou un film pour s’en moquer. Par exemple, «Bugsy Malone» est une parodie du film de gangsters. «Frankenstein Junior» est une parodie du «Frankenstein» de James Whale: il reprend l’atmosphère de l’expressionnisme et les péripéties de Frankenstein pour les montrer de façon ridicule. La parodie d’un genre, comme le western-spaghetti qui reprend et tourne en dérision le western classique, apparaît souvent lorsque ce genre décline et que l’on n’arrive plus à le prendre au sérieux.

Une imitation burlesque
La parodie, en tant que genre, est donc une imitation burlesque ou bouffonne d’une œuvre préexistante et généralement sérieuse. Elle ressemble au remake, mais y ajoute une intention comique. Elle existe depuis les débuts du cinéma et certains réalisateurs, comme Mel Brooks ou Roman Polanski, en ont réussi plus d’une.