The Circus
Un film de Charles Chaplin
Avec Charles Chaplin, etc.
Etats-Unis, 1928, muet, 1h11

Burlesque, comédie
Conseillé à partir de 6 ans

Injustement accusé de vol, Charlot est de nouveau poursuivi par la police! Il se retrouve dans un Chapiteau de cirque, en plein milieu d’un numéro de clown qui se passe très mal car les spectateurs sont furieux: ils veulent même se faire rembourser parce que le spectacle n’est pas bien. Mais l’arrivée de Charlot les fait tous éclater de rire! En effet, sa course-poursuite avec le policier est hilarante. Comme les spectateurs croient à un vrai numéro et qu’il fait beaucoup rire, le directeur du cirque décide d’engager Charlot comme clown. Les affaires du cirque sont mauvaises et il pense que Charlot va l’aider à remonter la pente. Le problème, c’est qu’il ne fait rire que quand il est sérieux! Mais le directeur est malin: il le garde comme accessoiriste et ce dernier fait rire tellement il est maladroit. Le vagabond devient alors la vedette du spectacle, sans le vouloir et sans le savoir. Puis, il tombe amoureux de l’écuyère, qui est la fille du directeur. Cependant, cette dernière est plus impressionnée par Rex, un grand et beau funambule. Pour rivaliser avec lui et plaire à la fille, Charlot improvise un numéro sur la corde raide. C’est très dangereux, mais qu’est-ce que c’est drôle! Comme le directeur est très méchant avec sa fille, il décide alors d’aider la pauvre petite à se marier avec Rex, pour que son père n’ait plus rien à dire…

Un tournage plein d’imprévus

Au début du tournage du «Cirque» , Charles Chaplin est loin de se douter qu’il va rencontrer d’énormes problèmes. Cela commence par des orages qui endommagent les decors. Puis, certaines des pellicules sont rayées et il faut reprendre des mois de tournage. D’autre part, le cinéaste vit une situation difficile avec sa femme d’alors, Lita Grey. Un jour, les studios prennent feu. Cet incendie ralentit encore le tournage. Puis, Chaplin divorce et les avocats de sa femme exigent des sommes mirobolantes. De plus, le fisc américain lui demande des millions de dollars d’arriérés d’impôts. C’est pourquoi, les studios sont réquisitionnés. Heureusement, le cinéaste a pris soin de mettre en sûreté les bobines de pellicules qu’il a déjà tournées. Il est très affecté par tous ces événements. Son visage est marqué et, en une nuit, ses cheveux blanchissent… Cela va d’ailleurs poser un problème pour les prises de vues suivantes: comme Chaplin a changé, il n’est pas évident de les intercaler entre les anciennes prises, en particulier quand ce sont des gros plans. Après plus de deux ans de tournage, le film est enfin terminé. Il est présenté à New York en janvier 1928. Puis, à Los Angeles, lors d’une Première où les spectateurs découvrent une ménagerie complète et des attractions: il y a notamment Alice de Dallas, la femme de 237 kilos, le major Mite et lady Ruth, qui mesurent respectivement 63 et 81 centimètres!

Une comédie burlesque

Pour faire son «Cirque», Charles Chaplin imagine une quantité de gags et il apprend à marcher sur une corde raide, comme un vrai funambule. Lorsqu’il débute le tournage, il n’est sûr que d’une chose: il y aura une scène avec un équilibriste. C’est pourquoi, il commence par cela et il ne tourne pas son film dans l’ordre chronologique de l’histoire, comme il en avait l’habitude jusque-là. Au fur et à mesure du tournage, il invente de nouveaux gags et il construit le scénario. «Le Cirque», «un univers de sciure, de rire et de larmes» tels sont les mots que l’on peut lire en intertitre au début du film. Comme Chaplin est un clown de génie, il semble très logique qu’il s’intéresse au monde du cirque. Charlot déclenche alors les rires des spectateurs en bousculant les conventions habituelles du cirque traditionnel. De plus, Chaplin démontre qu’il est un excellent réalisateur en plus d’être l’inventeur de son célèbre personnage burlesque. La scène mémorable où il joue l’équilibriste est comique mais également dangereuse et cela fait un peu peur. En effet, le harnais de sécurité de Charlot se décroche et il est alors suspendu dans le vide. Il n’y a même pas de filet!

Un film triste

Bien qu’il fasse beaucoup rire, «Le Cirque» est un des films les plus tristes de Chaplin. D’une part, Charlot n’hésite pas à sacrifier son propre amour en poussant la jeune fille dans les bras d’un autre, ce qui est terriblement triste. D’autre part, lorsqu’il fait rire, c’est toujours de manière involontaire… A la fin, il se retrouve tout seul. Il se souvient alors du bonheur des autres, même s’il est lui-même un peu malheureux.