Le gagman (ou la gagwoman) est un ancien métier du cinéma. Il s’est développé avec le genre burlesque. A cette époque, le travail du gagman est d’inventer des gags. En collaboration avec le scénariste, le réalisateur ou un acteur comique, il participe à la réalisation des films burlesques. Il doit trouver des situations, des actions ou des dialogues susceptibles de faire rire les spectateurs. Aujourd’hui, ce métier n’existe plus, sauf à la télévision.

Un métier du cinéma burlesque
Le métier de gagman est apparu avec le cinéma muet, et plus particulièrement avec le burlesque. Au sein de la troupe de Mack Sennett, par exemple, plusieurs gagmen se réunissaient dans une «salle de gags» et imaginaient ensemble les gags du film qu’on allait tourner le lendemain. Parfois, ils recherchaient les gags directement sur le plateau de tournage. Les acteurs, le réalisateur et le producteur devaient alors attendre qu’ils aient trouvé les gags avant de pouvoir tourner. Le gagman avait ensuite la tâche de visionner les rushes du film et de donner des conseils pour améliorer les gags. Pendant l’époque du cinéma muet, il y avait de nombreux gagmen. Certains d’entre eux sont même devenus de grands acteurs ou réalisateurs, tels Frank Capra ou Mervyn Le Roy. Parfois, certains gagmen devaient travailler de façon clandestine, parce que certains réalisateurs ne voulaient pas avouer qu’ils recevaient de l’aide pour trouver des situations comiques. C’est ce qui est notamment arrivé au cinéaste Frank Capra qui était gagman au début de sa carrière: il n’était pas présent lors des tournages et devait écrire en secret ses idées sur des petits bouts de papier qu’il transmettait discrètement au réalisateur.

Aujourd’hui disparu

Avec l’arrivée du cinéma sonore, le métier de gagman de cinéma a peu à peu disparu. Comme le gagman était un spécialiste du gag visuel, sans paroles, et que l’on pouvait désormais faire rire avec les dialogues, le gagman a laissé sa place au scénariste et au dialoguiste. Il a fini par disparaître complètement des génériques des films. Cependant, ce métier a survécu à la télévision. Aujourd’hui encore, ce sont de véritables gagmen qui inventent les petites séquences comiques de toutes sortes de séries visibles sur le petit écran.