budget_WEB
Le budget d’un film, également appelé «devis», est l’estimation de la somme d’argent qui est nécessaire à la réalisation de ce film. En effet, faire un film occasionne de nombreuses dépenses. Des techniciens aux acteurs, en passant par le matériel Technique, les déplacements, le scénario, les décors, les effets spéciaux, la production et l’administration, il faut pouvoir payer toutes les charges et tous les salaires. Le budget établi par le producteur sert à les détailler et à les prévoir, de façon à récolter les sommes nécessaires. Bien entendu, le budget varie en fonction du type de production.

La liste des coûts de production
Pour produire un film, le producteur doit d’abord réunir de l’argent. Afin d’évaluer les coûts de production, il calcule le budget du film en se basant sur le scénario, le découpage et le casting. Il calcule alors combien coûtent les droits d’adaptation et artistiques, combien vont coûter les repérages, le tournage, la post-production, les assurances, etc. Ainsi, il peut rédiger un budget qui présente tous les coûts et prévoit même les dépenses imprévues. Le budget est établi de manière très précise et compte généralement une dizaine de rubriques principales (droits, salaires, équipements, etc.), elle-mêmes constituées de un à 80 postes, qui détaillent les coûts de tous les décors, costumes, meubles, accessoires, en passant par les véhicules, l’essence, les animaux, les effets-spéciaux, la réalisation du générique, les travaux effectués en auditorium, sans oublier les repas, l’hébergement, etc.

Dépassements de budget

Une fois que le budget est défini, on procède aux recherches de financements. Puis, quand l’argent est disponible, on peut débuter la réalisation. Cependant, il arrive souvent que le coût réel du film dépasse le budget qui avait été imaginé, comme on le voit dans le film «La Nuit américaine», où le décès subit d’un acteur contraint le réalisateur à retourner de nombreuses scènes. Parfois, un dépassement de budget peut interrompre un tournage ou mettre en faillite une société de production. Il faut donc veiller à respecter le budget et c’est le producteur qui s’en charge.

Petits et gros budgets
Selon leurs budgets, c’est-à-dire l’évaluation détaillée des dépenses liées à la réalisation, les films correspondent à différents types de production. Les films indépendants ou «à petits budgets» sont réalisés à moindres frais, comme le fait «Ed Wood». Par contre, les superproductions et les blockbusters coûtent très cher. Si les budgets de ces derniers sont si élevés, c’est notamment parce qu’ils impliquent des coûts exorbitants en ce qui concerne la promotion et le merchandising. En effet, les sommes d’argent dépensées pour la publicité d’un blockbuster, comme «Inception», peuvent être deux à trois fois plus élevées que les coûts liés à sa réalisation!